le Rulpidon

Mobile terrestre à manipuler  - 2014 -  agrandissement en projet.


Le Rulpidon est né dans un atelier, au pied de la perceuse à colonne. C’est une chute d’usinage, résultant d’un perçage à la scie-cloche dans une barre de laiton.

Je l’ai tout d’abord poussée avec mon pied, mais son cheminement fluide et déterminé m’a sommé de la considérer.

En plan, il dessine un carré. Sous deux angles de vue orthogonaux, il apparaît rond. De partout ailleurs, c’est une multitude d’ovales.

 

Il possède deux bandes de roulement perpendiculaires, dans le déroulé des cylindres.

Sa masse étant parfaitement répartie, il évolue de manière fluide, alors que la succession des points de vue engendre une déformation étonnante d’ovoïdes.

Ce modèle de 10cm de diamètre a été tourné dans un barreau de bronze, et les percements nécessaires au centrage de la pièce ont été conservés. En se croisant, ils forment au centre de la pièce la même figure géométrique en négatif, c'est l'interpénétration perpendiculaire de deux cylindres de même diamètre.