Infini  - 2015 - feuille de cuivre martelée et patinée - 75x45x10cm -

ulysse lacoste sculpture

Récit d'exposition

 

Un homme s’approche ; encore un…

Le sourire au lèvres il a reconnu le signe « infini », le symbole mathématique.

Il l’a reconnu et il l’aime bien ; son œil glisse le long de sa surface, s’enroule en cercle tour à tour devant puis derrière, repassant indéfiniment par son centre.

Il l’aime bien parce que sa mise en œuvre est fluide : la tôle a été déformée pour subir une torsion, afin de souder l’envers avec l’endroit. Quelque part mais où ça ? Il s’approche mains dans le dos, et parcourt la matière d’un œil joueur et technicien ; ne trouve rien de façon évidente. Se recule, croise les bras et cherche une autre piste de mise en œuvre…

Cette recherche l’amuse et l’intrigue. Il est tout de même ingénieur, à la retraite soit, mais ingénieur des arts et métiers ! Ses sourcils parlent.

Après quelques allées et venues, il préfère penser que techniquement la soudure est vraiment bien effacée, et il a besoin de venir me le dire.

Je lui réponds que je n’ai pas voulu cacher la soudure, mais qu’il cherchait au mauvais endroit…

Il la trouve, comprend tout, s’amuse de son aveuglement, puis finalement s’éloigne en m’offrant un dernier regard complice. Ce regard m’a longtemps habité.

Un homme s’approche ; encore un…

 

ulysse lacoste sculpture
ulysse lacoste sculpture